• ROSAWAY •

RoSaWay, c'est un duo.
RoSaWay, c'est un mélange surprenant et original.
D'un côté la flûte traversière ; de l'autre, la batterie. Et au milieu de ces deux rives, coule la voix de Rachel. Empreinte de douceur, cette voix caressante dessine les lignes d'une pop chantée en anglais ponctuée de son accent frenchy. Nostalgiques des génériques de séries B américaines des années 70, leurs chansons aux couleurs résolument vintage, ne sombrent pas dans le pastiche d'une musique d'antan. Davantage un hommage à la production musicale de cette époque, leur musique ne s'interdit pas des couleurs plus modernes grâce à l'usage de sons électroniques. 

 



• FOOL MONKEY • 

Composé de trois singes idiots, Fool Monkey propose un mélange savant de groove endiablé et de passages mélodiques presque larmoyants. A la recherche de l'harmonie parfaite, ce trio simiesque s'aventure sans peur dans une jungle funky pour honorer les dieux anciens du déhanchement.
Des Red Hot à Sly & the Family Stone, en passant par Pink Floyd et The Clash, les influences sont multiples et variées pour un résultat sonore inconnu dans notre galaxie.
Fool Monkey a sorti son premier EP “Mythology Of Antifunk” en octobre 2016. Un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour le groove.

 

• LLOYD PROJECT •  

Lloyd Project foule la scène parisienne et française depuis 2011. Des sonorités blues aux touches électro, le groupe puise ses influences dans le rock des 60’s ...et des 70’s pour créer la modernité de son propre son. La voix et la guitare d’Alexis s’allient aux claviers de Loris et à la batterie d’Antoine dans un rock planant et efficace.

Fort d’une expérience musicale individuelle, chacun des musiciens enrichit le projet de ses propres inspirations : la profondeur et la rugosité du blues, la puissance et les harmonies du classique et du jazz, la richesse de la musique orientale. Le groupe s’affirme et se nourrit à mesure de rencontres artistiques, comme celle de Greg T. Walker (Blackfoot, Lynyrd Skynyrd), qui a donné lieu à l’enregistrement de l’EP Last Train To Babylon en 2014.

Au printemps 2015, Lloyd Project retourne en studio pour mettre en boîte six nouveaux titres réunis sur un EP très attendu : Shelter. Le son est plus intense, le style plus personnel et affirmé, oscillant entre délicatesse et brutalité, entre un rock tantôt plus épuré, tantôt plus orchestré, mais toujours unique.

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • SoundCloud - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • SoundCloud - Cercle blanc

 

Samedi 17 février 2018

Supersonic - Paris

#4

EN IMAGES

GRAINS DE PROD - PRODUCTION - DIFFUSION